Crise climatique: Économiste Irmi Seidl compteurs Simonetta Sommaruga - Vue

Irmi Seidl: Non, nous ne pouvons pas. Mais nous de renoncer dès aujourd'hui sur beaucoup de choses. Sur l'Air bon, pestizidfreies de l'eau Potable, de Calme

Crise climatique: Économiste Irmi Seidl compteurs Simonetta Sommaruga - Vue

Irmi Seidl: Non, nous ne pouvons pas. Mais nous de renoncer dès aujourd'hui sur beaucoup de choses. Sur l'Air bon, pestizidfreies de l'eau Potable, de Calme et de hormonfreies de la Viande. Pourquoi demandons-nous d'Abord de ce à quoi nous renoncer? Nous devrions parler de ce que nous avons tout à gagner.

Oui, notre Société aurait un Changement dans de nombreux Domaines profitent. Nous prenons le temps de la Voiture. Oui, on aurait moins la route. Mais: Le TP, le Système serait renforcée, nous aurions moins de bouchons. Moins de Terres, serait par le biais de nouvelles Routes montées, des Lieux, qui seraient tous les plus agréable à vivre avec moins de Bruit et une meilleure Air. Et nous serions en meilleure santé, parce que nous avons plus de Mouvement auraient. Également d'une réduction de la consommation de Viande permettrait de nos la Santé. L'office Fédéral de la Santé publique recommande depuis plusieurs Décennies, de plus en plus puissants Régime à base de végétaux.

Non. Mais il faut une Fin à des paiements Directs en faveur de Viande et de Fromage, un niveau élevé de Production et de ces Aliments relativement baisser le prix. Ce serait une Étape facile, si le Lobby des machines Agricoles et l'industrie Chimique, est soutenue n'est pas forte. En même temps, on pourrait la production de Légumes de soutenir davantage.

Beaucoup ne savent pas encore comment bien la Cuisine à base de plantes au goût. La Cuisine avec des Légumes, de Légumineuses et de Co est encore moins développé que ceux avec de la Viande. Il commence d'abord que la Cuisine à base de plantes dans de l'Apprentissage est pris au sérieux. Là, des organisations Professionnelles et des offices de formation influencer et de changer beaucoup de choses.

le Volontariat ne suffit pas, si les Incitations dans la mauvaise Direction. Souvent, il suffit de faire de petits changements de Direction, pour les Producteurs et les Consommateurs de nouveaux moyens de convaincre.

il est Important que les Augmentations prévisibles, progressif, sociales et les Mécanismes de compensation sont accompagnés. Je suppose que, dans la France aurait la Protestation peut être compensé, serait un Remboursement a été proposé. Résultats de la recherche de l'EPF de montrer qu'en Suisse, un Remboursement de la Taxe sur le CO2, près des deux Tiers de la Population, de plus, serait que les Taxes ont apporté, parce que la plus petite des Voitures et des Logements, et que le Tiers restant.

Il y a dans notre Système actuel, d'importantes Vis de réglage pour les problèmes climatiques et Environnementaux à réduire efficacement. Mais «Lave-moi de la Fourrure, mais ne me fais pas mouillé» n'est pas réaliste. Et nous devons reconnaître que l'Environnement et Verteilungsprobleme, où la Suisse a pris une Part, de l'Économie et de la Société, aujourd'hui déjà, de les modifier. Notre Tâche à tous les processus de Changement à venir.

Oui, car l'Objectif de «Croissance économique» freine la Politique de l'environnement de! C'est-à-dire depuis plus de 40 Ans, nous pourrions ceci et cela dans le domaine de l'Environnement ne faire, parce que c'est la Croissance de dommage. Aussi, c'est pourquoi nous sommes aujourd'hui dans la écologiquement Situation dramatique.

C'est notamment la Mission de la Politique d'anticipation et de Übergangsstrukturen de créer.

Cela fait Sens. Il y a des Indices dans la Recherche, qu'avec la réduction du temps de Travail écologique et de Décharge de pair. Apparemment, il reste même de la Productivité. En dehors de cela, le fait que la plupart des Gens bien plus de Temps pour soi et pour la Famille. Nous serions donc légèrement produisent de moins en moins, mais ont de moins en moins de l'Environnement et de la Santé.

Perso

Prof. Dr Irmi Seidl (57) a étudié les Sciences économiques et d'une habilitation à l'Université de Zurich en Sciences de l'environnement. Depuis 2006, elle dirige l'Unité de recherche en sciences Économiques et Sociales à l'Institut Fédéral de recherches sur la Forêt, la Neige et le Paysage (WSL). En Septembre, ils ont donné et Angelika Zahrnt le Livre «Acte de Postwachstumsgesellschaft» à.

Updated Date: 23 December 2019, 11:12

You need to login to comment.

Please register or login.

RELATED NEWS